Historique

Notre histoire nous permet de comprendre ce que nous sommes, nos valeurs construisent ce que nous serons demain


La société FOC TRANSMISSIONS est dans la lignée d’une longue tradition industrielle de la région lyonnaise. Elle
puise son expérience dans ses racines : la société MANQUAT Frères (1872), la société FOC WENGER (1895).
 
  • La Société MANQUAT
 
La société MANQUAT Frères, spécialisée en fabrication d’outils, de porte fraises, de machines à affûter et équipée en traitement, a été fondée en 1872 au 35 boulevard Pomerol.
C’est en 1906, que Jean MANQUAT et son fils firent construire l’usine du 136 boulevard Pomerol, baptisé actuellement boulevard Stalingrad.
 
L’entreprise fut reprise par la famille Allard-Latour en 1935.
Quant à la société Allard-Latour elle a démarré lorsque M. Eugène Allard Latour, en juin 1891, a racheté les ateliers d’un constructeur mécanique, Mr GOUX. Ces ateliers se trouvaient 15 rue Montgolfier.
Mr GOUX pour sa part continua la construction de bicyclettes et de machines à coudre.
 
Eugene Allard-Latour fut, à cette époque, un des nombreux pionniers de l’automobile que la région lyonnaise connut.
Aux dires de journaux de l’époque, la voiture Allard-Latour était de toute sécurité, malgré quelques pointes à 30 km/h.
Pour cette création, Eugène Allard-Latour obtint la médaille d’argent à la première exposition lyonnaise du site automobile le 7 janvier 1900.
Il ne resterait aujourd’hui qu’un modèle en Angleterre.
 
 
La Société Allard-Latour poursuivit ses activités en se spécialisant dans les machines textiles et notamment les bobineuses et rouets de guimpier.
 
A la suite des difficultés de la RODIACETA qui était un client important, la société Allard-Latour s’est tournée vers la sous-traitance en mécanique générale et est devenue sous le nom de la société MANQUAT spécialiste de la fabrication d’engrenages.
 
 
  • La société FOC WENGER
 
La SNAEF WENGER, entreprise lyonnaise spécialisée dans les matériels de manutention mécanique, et la société FOC (Faucon, Ogier, Chipier) pionnière dans la construction mécanique de fabrication et réducteurs dès 1895 se sont rapprochées pour fonder la société FOC WENGER au début des années 1950.
Dés cette époque l’entreprise proposait des réducteurs de vitesse, des vario-réducteurs, des appareils spéciaux de transmission, des accessoires et ses gammes de transporteurs, élévateurs, convoyeurs, treuils, skips…
A partir des années 1960, l’activité réducteurs a été cédée à la société lyonnaise de participation et de Gestion. Cette
dernière regroupait la société AMEFO (grues Potain), les fonderies de l’Isère et de Voiron. C’est à cette date que la société FOC TRANSMISSIONS fût implantée à Vienne avenue Beauséjour.
 
  • La société FOC TRANSMISSIONS
 
Monsieur Louis DREVET, industriel de la région viennoise, a racheté en 1979 la société FOC TRANSMISSIONS (qu’il avait dirigé dans les années 1960). Deux ans plus tard, les ateliers furent implantés aux 17-19 rue du 11 novembre, actuelle implantation.
Codirigée depuis 1993 par Bernard et Christian DREVET la société FOC TRANSMISSIONS a racheté la société MANQUAT en 1997.
Cette compétence globale issue d’une longue expérience de la construction, de la manutention mécanique, de l’engrenage, des réducteurs de vitesse nous permet aujourd’hui de développer notre savoir faire en ingénierie, fabrication et maintenance des systèmes de transmission de puissance.
La société FOC TRANSMISSIONS est implantée et regroupée sur son site de Vienne 17-19 Rue de Onze Novembre (Isère). Elle compte 50 employés.
Constituée en SAS l’entreprise a conservé son caractère familial et est détenue actuellement par Bernard et Christian DREVET au travers de la holding ABCD.